CARL CRAIG dj - Arc Street Journal

CARL CRAIG dj

by -- December 23 2005, 02:08 MUSIC - TRACKS

Une vie sans Carl Craig?
carl craig        the dj                                       zik
D'accord : Detroit,  encore Detroit et toujours Detroit....
 
Combien de fois on a souhaité que la nuit ne se finisse jamais? combien de fois on a voulu lui dire de rester derrière les platines? combien de fois on a eu envie de le voir poser encore et encore un disque?
 
Il fait partie de la seconde génération de Detroit, forcément il est black, forcément c'est un producteur génialissime, forcement c'est un patron d'un label de référence : planet-e et forcément un redoutable remixeur  : en boucle son" Domina (Carl Craig's Mind Mix)" de Maurizio et aussi son "Hot On The Hells Of Love Carl Craig Re-Version" de Throbbing Gristle. 
 
 
Alors   faut imaginer, c'est le Monsieur Jazz de la techno américaine, donc on part tous en croisière  !
Et pour commencer un extrait d'un album très envoûtant et sensuel  : " innerzone orchestra - architecture".
On change de cap , le maître se remixe himself "innerzone orchestra - bug (jazz mix by carl craig)".
 
Et là, ça commence à devenir un peu houleux : "Mind Of A Machine -Landcruising " . Vous changez de moyen de transport et c’est un vaisseau de l'espace que vous empruntez. Il fait déjà chaud  et ça sent l'acid avec "The Dance - Rhythim Is Rhythim  sous Carl  Craig pr. Abstract Funk" : encore!!!! don"t stop
 
Il y a déjà pas mal de temps, le KO Mix , sans doute à l'époque le premier festival hallucinant par la qualité de son plateau ( house, techno , jungle . que les meilleurs ) un vieux fort Vauban, il fait nuit, on est en plein air : la salle techno - Jack de Marseille venait de jouer - et là Carl Craig live! le live jazz du maître! Respect!  la musique électronique venait de franchir un pas. celui de la maturité sans doute : pour la première fois des références directes aux racines. On n'avait pas tous compris => la force, la justesse et l'honnêteté du monsieur : bref un grand partage.
 
L'album qui nous a tous fait transpirer de Paris/ Berlin/ Londres/Milan/ Lisbonne ou Dijon :"  Paperclip People" because I just wannna be one of them.
 
En vrac, allez-y les yeux fermés, prenez votre pied  :  Jazz in détroit !!!
 
 
69: "4 Jazz Funk Greats" (12" ep), 1991
Landcruising, 1995
69: "The Sound of Music", 1995
DJ-Kicks, 1996
Paperclip People: "The Secret tapes of Doctor Reich", 1996
More Songs About Food and Revolutionary Art, 1997
House Party 013: A Planet E Mix, 1999
Innerzone Orchestra: "Programmed"
Abstract Funk Theory, 2001
Onsumothasheeat, 200
The Workout, 2002
"The Detroit Experiment" 2002
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Go to top