Eduardo SOUTO DE MOURA "maison du cinéma" - Arc Street Journal

Eduardo SOUTO DE MOURA "maison du cinéma"

by usti February 10 2006, 10:47 ARCHITECTURE - CULTURAL & EDUCATION

 

"aujourd'hui notre regard est comme celui des mouches, vers toutes les directions"

l'architecte

 

EDUARDO SOUTO DE MOURA

 

Né à Porto en 1952 .

Il va étudier à l’ETSAP (école d’architecture de Porto) ou il aura notamment comme

Professeur Fernando TAVORA dont il dira « l’un de seuls professeurs qui enseignait a dessiner »

En 1974 il dessine pour le cabinet de Alvaro SIZA, qui dira au sujet de Eduardo Souto de Moura :  « j’ai compris vite, avec un regret feint et plus de joie encore, que je n’aurais pas de collaborateur pour longtemps »


Il travaillera avec SIZA jusqu’en 1979, après quoi il partira, pour commencer sa carrière à lui.« Ce n’est pas moi qui suis parti. Un jour, il (SIZA) ma dit que je ne pouvais plus continuer dans son cabinet, que je devais penser a ma carrière et ne pas travailler pour un autre architecte »


En 1980, avec son diplôme en poche, il ouvre son cabinet d’architecture. Il sera convoqué 7 fois pour le prix Mies Van Der Rohe et vainqueur au prix « stone in architecture », lauréat du prix FAD 1999 et du prix Heinrich Tessenow.


Depuis 1997, on trouve a Porto dans le même immeubles  les cabinets du trio SOUTO DE MOURA  / SIZA et TAVORA le quel a déclaré : « cette maison était nécessaire, parce quelle existait avant même d’être un immeuble, par nos liens d’amitié, de familiarité et notre goût pour l’enseignement […] je pense qu’il s’agit d’une situation insolite entre architectes.

 

 

 

 

situation

[ LE BATIMENT ]

 

 

Maison du cinéma « manuel de Oliveira »

 

Le bâtiment est un cube, semblable aux maisons du voisinage, qui subit quelques inflexions pour répondre aux dimensions de l’ensemble.

 

Toiture en trapèze de l’auditorium. Du bois du marbre du zinc du crépi.

Le batiment cree un telescopage contextuel avec la ville.

Architeturé de façon à créer des rapports visuel vers la mer.

L’espace bibliothèque est  bipartite et orienté vers le fleuve d’un cote et la mer de l’autre par exemple.


Une architecture de la forme? Sans doute, Souto de Moura exprime ici une esthétique mais non sans rapport au contexte.

Certains dirons qu'il s'agit d'un ovni au milieu d'une architecture plus traditionelle, peu importe, l'essentiel c'est que l'espace crée et c'est bien le metier de l'architecte, soit bon, après on peut débattre de tout, du moment que la fonction et le programme sont assurés .   C'est évidemment bien plus complexe que cela.

 

 

 plan : niveau bibliothèque

 

 

 

   

 

 

 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

REVUES

numéros spéciaux consacrés entièrement aux oeuvres de l'architecte:

 

EL CROQUIS 146  / eduardo souto de moura 2005 - 2009 - LINK
EL CROQUIS  125 / eduardo souto de moura 1995 - 2005 - LINK
2G / n°5 / eduardo souto de moura : recent works  LINK

 

Go to top